Le collodion humide, c’est quoi?

Superbe après-midi dans le Marais en companie du photographe Thibauld de Puyfontaine pour une séance photo Halloween. Cet artiste révèle “l’intériorité de ses modèles” grâce à un procédé photographique datant du 19ème siècle : le collodion humide!

Cette technique de prise de vue artisanale réalisé à la chambre photographique exige un vrai savoir-faire et une rigueur absolue! Pour expliquer de façon simple, il s’agit d’obtenir un négatif sur une plaque de verre qui, posé sur un fond noir, devient un positif appelé Ambrotype.

La délicatesse des différentes étapes chimiques rend l’expérience souvent capricieuse et joue de son charme quand au résultat final. Le portrait est ainsi sublimé, la finesse du grain incroyable, la subtilité des dégradés de tons simplement magnifique.

Mon intériorité vampirisque a donc été dévoilé la veille d’Halloween, que dire? Je suis FAN.

Thibauld :« L’exigence technique et relationnelle de l’art du portrait, additionnée aux contraintes du procédé rend à mes yeux chaque portrait réalisé comme une aventure humaine et artistique. Ce procédé a d’autant plus de sens qu’il oblige à la lenteur et permet de retrouver le goût du temps en donnant ainsi plus de sens à ce qui nous entoure et ce que nous créons ensemble. L’image est pensée, construite, en collaboration intime avec le sujet photographié, dans une expérience proche du sensuel.
En effet, le résultat est un véritable objet photographique, avec une profondeur, une matière, une présence, qu’une image virtuelle ne pourrait jamais apporter.”

Retrouvez Thibault en plein coeur du marais jusqu’au 29 décembre et faites vous tirer le portrait : Infos et réservations.